David, 28 ans, Doctorant au LMA

La formation proposée par le master DIMN m’a vraiment intéressé, il s’agit d’ingénierie instrumentale pour les micro et nanotechnologies. Cette formation est exactement ce que je recherchais : approfondir ma compréhension de la physique, en ne négligeant pas l’aspect pratique. J’ai trouvé dans cette voie tout le champ de la physique appliquée qui me faisait défaut en astrophysique (mon choix initial). Les domaines enseignés sont nombreux : l’asservissement par des boucles électroniques, la caractérisation avec les connaissances en instrumentation de microscopie et les diverses techniques d’analyse de la matière (AES, XPS, LIBS, etc.) mais aussi l’élaboration avec des méthodes de production d’éléments micro et nanométriques, sans oublier l’imagerie et la programmation pour le pilotage d’expériences par le biais de LABVIEW. Les champs d’étude abordés par cette formation sont extrêmement divers et variés et sont tous très intéressant, néanmoins, un de ces champs d’étude a particulièrement attiré mon attention.

Il s’agit des techniques et de l’instrumentation optique et plus précisément, de l’élaboration et de la caractérisation des couches optiques minces. Venant d’un parcours plus théorique, j’avais déjà fait de l’optique auparavant mais je ne connaissais pas avant cette   dernière année de master ce champ de l’optique. J’ai trouvé cette matière intéressante et même stimulante, les  possibilités ouvertes par les procédés de traitement des surfaces et plus particulièrement du dépôt de couches optiques   minces sont énormes. Pouvoir transformer complètement des propriétés optiques d’un matériau selon le type de dépôt   de  matière fait à sa surface, et en faire des éléments tels que des filtres, des miroirs, etc. peut sembler banal au  premier abord mais est prodigieux en terme d’ingénierie.                           

 

Mais pas seulement les propriétés optiques des matériaux, mais aussi leur propriété chimiques afin qu’elles répondent au mieux aux besoins de la société moderne : par exemple, les pots d’échappement des voitures sont tapissés d’éléments « nobles » comme le platine pour créer une réaction de catalyse des fumées nocives qui sortent afin d’en créer des composés plus sains, il y a aussi l’exemple des fenêtres des immeubles qui sont traitées pour que la poussière puisse ne pas s’incruster et partir avec les eux des pluies. Les exemples existant sont nombreux et font partie de la vie quotidienne et c’est cela que je trouve si intéressant.

Là encore, la formation dispensée par le master DIMN était à propos car les différentes techniques de dépôt (industrielles ou expérimentales) telles que la pulvérisation par faisceau d’ions, l’évaporation, etc. m’ont permis de me faire une idée plus précise des méthodes d’élaboration de ces optiques.

D’ailleurs cet intérêt pour l’élaboration d’instruments en optique, n’est pas complètement détaché de mon intérêt pour l’astrophysique. Nombre d’instruments dédiés à l’observation astronomique font appel à des optiques traitées à leur surface pour en faire des filtres qui permettent d’observer le ciel à certaines longueurs d’onde précises et des miroirs qui sont parties constitutives des systèmes optiques des télescopes. Certaines expériences internationales comme Virgo, qui a pour but de détecter le passage d’ondes gravitationnelles au travers de la Terre, utilisent des optiques extrêmement élaborées (dans leur interféromètre) afin de s’assurer d’avoir la sensibilité adéquate afin de détecter le passage de ces ondes. Le stage que j’ai fait durant l’année du master DIMN était au Laboratoire des Matériaux Avancés (L.M.A.), une Unité Propre de Recherche qui a la charge de concevoir et de produire les couches minces optiques à déposer sur les miroirs constitutifs du montage de l’expérience Virgo. Mon rôle était de valider et de réaliser des simulations dédiées à la pulvérisation par faisceau d’ions constitutive du processus de dépôt des couches minces sur les miroirs.

Ma vision du master DIMN serait celle d’un cocon : on y est chouchouté, on est aux petits soins pour vous. L’équipe enseignante est superbe, elle est là tout le temps disponible si il y a un problème ou pour des conseils. Les cours sont de qualité et les nombreux ateliers de préparation à la vie active sont d’une grande aide pour y voir plus clair dans l’avenir. Tout ce que l’on demandera en retour est un investissement personnel mais en retour vous recevrez une superbe formation apte à vous donner les moyens de vous faire une place au soleil.

Mon seul et unique conseil pour les promotions à venir : orientez-vous vers ce dont vous avez envie ! Choisissez le domaine qui vous intéresse le plus, et foncez ! Faites du mieux que vous pouvez, donnez-vous pleinement, car l’important, pour moi, est de faire ce que l’on aime, avoir envie de se lever le matin afin d’aller au travail car vous savez qu’aujourd’hui sera, encore une fois, une journée enrichissante et passionnante. Mais pour tout cela, réfléchissez sérieusement à votre projet de vie !!